Barcelone implique des SDF dans le tourisme

Turisme de Barcelona est la première institution à implanter cette initiative qui encourage la réinsertion sociale.

Si bien souvent le tourisme semble être éloigné des problèmes de société, Turisme de Barcelona a décidé de l’utiliser pour y remédier. Ainsi, l’organisme a débuté la commercialisation d’itinéraires guidés par des personnes sans domicile fixe pour mettre l’accent sur les retombées du tourisme sur la société. Cette initiative s’inspire des besoins importants en matière de réinsertion sociale et professionnelle et se base sur la volonté de faire le lien entre l’histoire de la ville et sa réalité sociale.

«Barcelona Homeless Walking Tours» propose deux types d’itinéraires. Le premier combine la visite des espaces les plus emblématiques du Barrio Gótico (Quartier Gothique) et du quartier du Raval et la découverte d’endroits qui ne figurent pas dans les itinéraires touristiques habituels. Le second est axé sur le Raval, un petit quartier compact qui compte différentes institutions d’action sociale et permet de montrer la vie quotidienne d’un SDF vivant à Barcelone.

Barcelone, qui a suivi le modèle d’autres villes, a été la première à offrir ce type d’itinéraires depuis son Consortium de promotion touristique comme un moyen d’«intégrer et normaliser l’action sociale dans l’activité touristique». Grâce à cette action, Turisme de Barcelona suit les recommandations de l’Observatori del Tercer Sector qui se propose de mettre l’accent sur l’amélioration du bien-être des personnes, en particulier de celles qui ont en situation d’exclusion sociale, en favorisant la cohésion sociale et une répartition des richesses plus équitables.

Imprimer