Pas de «laptop-ban» en Europe… pour le moment

Les discussions de mercredi dernier donnent un peu d’air à l’UE, même si dans l’absolu, rien n’est encore décidé à long-terme.
Wlan

L’objectif de l’Union européenne était d’obtenir des éclaircissements sur les intentions des USA et ainsi pouvoir garantir qu’une mesure d’interdiction des appareils électroniques plus grands qu’un smartphone en cabine («laptop-ban») ne serait pas exigée pour les compagnies aériennes européennes volant à destination des USA.

Rien n’est finalement réellement sorti de cette rencontre, si ce n’est un report des discussions à la semaine prochaine en vue de résoudre et discuter d’autres mesures éventuelles et problèmes techniques. Toutefois, il semblerait que les appels de plusieurs professionnels à éviter d’accumuler trop d’ordinateurs en soute – principalement en raison du risque en cas d’incendie de batteries ion-lithium.

Si le statu quo semble prévaloir en Europe, l’Australie envisagerait pour sa part une interdiction des ordinateurs en cabine pour les vols en provenance de certaines destinations, comme l’a déclaré à ABC News Malcolm Tumbull, Premier Ministre.

Imprimer