Swiss reste la plus rentable du groupe

La compagnie du Groupe Lufthansa annonce un léger recul du chiffre d’affaires et du bénéfice.
Photo: IBOH

Dans un marché toujours aussi concurrentiel caractérisé par un affaissement des revenus moyens et par la vigueur du franc, Swiss International Air Lines a pu maintenir son chiffre d’affaires à CHF 4,799 milliards, résultat sensiblement équivalent à celui de l’année précédente (CHF 4,836 milliards). Le bénéfice d’exploitation (EBIT) est en léger recul et se monte à CHF 429 millions, contre CHF 453 millions en 2015). Cela s’explique surtout par les nouveaux avions efficaces et par une gestion cohérente des coûts, indique la compagnie. Le résultat de l’exercice 2015 avait été très favorablement marqué par des effets non récurrents liés à de nouvelles conventions collectives de travail dans le cockpit et en cabine, ainsi qu’à un gain sur couverture de change. «Swiss a connu une année 2016 globalement très positive. Notre assise financière est solide et nous allons poursuivre nos investissements en faveur de notre produit premium, dans l’intérêt de nos passagers », commente Thomas Klühr, CEO de Swiss.

Gros investissements

Cette année encore, Swiss inaugurera au Check-in 1 de l’aéroport de Zurich un nouveau salon First Class disposant de son propre contrôle de sûreté ainsi que d’accès courts et dédiés aux limousines. Les salons Business et Senator au Terminal A seront réaménagés afin de mieux répondre à l’évolution de la demande de leurs utilisateurs. Leur réouverture est prévue au 1er trimestre 2018. Les investissements nécessaires dépassent CHF 15 millions.

Swiss compte également investir dans son produit premium en vol. A partir de 2018, elle s’attellera à la connectivité à bord des avions court et moyen-courriers. La compagnie investit aussi à hauteur de CHF 100 millions dans l’aménagement des cabines de ses cinq Airbus A340 restants. Elle transforme par ailleurs cinq options placées sur des Bombardier CS100 au profit de CS300 de plus grande capacité. Au total, Swiss prendra ainsi livraison de 10 CS100 et 20 CS300.

Léger recul prévu cette année

Swiss indique qu’elle dispose d’une assise financière solide et d’un bon positionnement premium grâce auxquels elle continuera de s’affirmer dans un marché concurrentiel. L’augmentation de ses capacités, ses avions plus efficaces et ses gros investissements produit y contribueront tout particulièrement. D’ici à fin 2018, la compagnie créera plus de 550 emplois. Compte tenu de l’âpreté de la concurrence, de la vigueur du franc, des incertitudes géopolitiques et de la nouvelle augmentation importante du prix du carburant, Swiss s’attend pour 2017 à un bénéfice d’exploitation en léger recul par rapport à 2016.

 

Imprimer