2e vague de Covid-19: l’Européenne couvre les frais du voyage retour

L’Européenne précise que sa couverture est assortie de certaines conditions.
Jan Kundert, CEO ERV, Européenne © zVg/màd

Depuis le 15 juin 2020, la liberté de voyager a été progressivement rétablie. Les voyages internationaux sont de plus en plus possibles, notamment vers les pays voisins. L’Européenne accorde désormais une couverture d’assurance illimitée pour les nouvelles réservations et les nouveaux contrats d’assurance – également en relation avec le coronavirus, à condition que les avertissements de voyage émis par l’OFSP aient été levés au moment de la réservation et qu’il n’y ait pas de restrictions telles qu’une interdiction d’entrée.

La couverture s’applique également en cas d’apparition d’une deuxième vague avec de nouvelles restrictions de voyage, comme une quarantaine ordonnée après le retour en Suisse, écrit la compagnie d’assurance.

En outre, l’Européenne garantit pour tous ses assurés à l’année, ainsi qu’une grande partie des couvertures à court terme, l’organisation et la prise en charge des frais supplémentaires si le voyage est interrompu en raison du Covid-19. L’Européenne ne fait aucune distinction entre les arrangements forfaitaires et les prestations individuelles. Cela s’applique aux polices d’assurance annuelles existantes et nouvelles.

Un exemple: le 22 juin 2020, un client a réservé un voyage en Italie avec départ le 27 juin 2020. Le voyage a pu commencer comme prévu, mais en raison d’une forte augmentation de la pandémie, les autorités suisses en appellent à rentrer au pays. Dans ce cas, l’Européenne prendra en charge les coûts supplémentaires du voyage de retour non programmé et aidera le client à l’organiser. (TI)