Air France proposera en juin 15% de son offre initiale

75 avions desserviront 90 destinations le mois prochain.
Les Airbus A380 bientôt définitivement immobilisés.

Le deconfinement français permet à la compagnie Air France de monter progressivement en puissance sur son réseau. La compagnie, qui dessert pour le moment une vingtaine de destinations à raison de quelques vols par semaine – hormis des fréquences quotidiennes de Paris CDG vers Amsterdam, Lisbonne, Marseille, Nice et Toulouse – a ainsi publié son horaire pour le mois de juin. Le transporteur va proposer 15% de sa capacité originelle à partir de juin, soit 75 appareils desservant 90 destinations.

Genève et Zurich concernés

Bonne nouvelle pour le marché suisse: Air France reprend la desserte de Genève et de Zurich et réactive des lignes domestiques à Lyon. Toutes les lignes sont assurées au départ de Paris CDG pour les liaisons internationales. En Europe, la compagnie rouvre ainsi ce mois de juin ses lignes vers Ajaccio, Amsterdam, Athènes, Barcelone, Bari, Bastia, Bergen, Berlin, Biarritz, Birmingham, Bologne, Bordeaux, Brest, Bucarest, Budapest, Calvi, Clermont-Ferrand, Copenhague, Dublin, Düsseldorf, Edimbourg, Erevan, Figari, Florence, Francfort, Genève, Hambourg, Hanovre, Héraklion, Ibiza, Lisbonne, Ljubljana, Londres, Madrid, Manchester, Marseille, Milan, Montpellier, Munich, Naples, Newcastle, Nice, Oslo, Palma de Majorque, Pau, Perpignan, Porto, Prague, Rome, Stockholm, Toulon, Toulouse, Varsovie, Venise, Vienne et Zurich.

Plus de 20 destinations intercontinentales

A l’intercontinental, le transporteur continue également d’étoffer son programme avec des vols sur Atlanta, Bangalore, Beyrouth, Mumbai, Cayenne, Chicago, Cotonou, Douala, Dubaï, Fort-de-France, Hongkong, Le Caire, Los Angeles, Mexico, Montréal, New York, Osaka, Pointe-à-Pitre, Rio de Janeiro, Saint-Denis-de-la-Réunion, Sao Paulo, Séoul, Singapour, Tokyo et Yaoundé. Des vols sur Conakry et Nouakchott, sont également commercialisés mais uniquement vers Paris CDG.

Sur Lyon-Saint Exupéry, la compagnie reprend uniquement certaines lignes domestiques à destination de Biarritz, Bordeaux, Brest, Caen, Lille, Nantes, Nice, Pau, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Ce programme pourrait continuer à subir des ajustements de fréquences ou de liaisons. Il est donc recommandé de régulièrement consulter le site de la compagnie pour d’éventuelles mises à jour.

Par ailleurs, Air France a annoncé vouloir définitivement immobiliser sa flotte d’Airbus A380 face à la réduction du trafic. La compagnie desservait en 2019 une douzaine de lignes avec le super gros-porteur et ne prévoyait sa mise à la retraite progressive qu’à partir de 2022. (LC)