Airbus dédommagera Air Mauritius à hauteur de 2 millions de dollars

Les multiples reports de livraison des Airbus A330-900neo en sont à l’origine.
© A. Doumenjou / master films

Les négociations ont été dures. Mais au final, Airbus devrait dédommager Air Mauritius à hauteur de 2 millions de dollars US (70 millions de roupies mauriciennes) suite au retard de de livraison des A330-900neo. C’est ce qu’indique le site Lexpress.mu.

Les deux avions, l’Aapravasi Ghat et le Chagos Archipelago, loués par Air Mauritius, devaient au départ rejoindre la flotte en octobre de l’année dernière. Toutefois, à la suite d’un souci lié à la certification des moteurs fabriqués par Rolls Royce, la conceptualisation des appareils n’a pas pu être faite à temps. TAP Air Portugal, compagnie de lancement, avait d’ailleurs connu le même problème de livraison. «Contrairement à ce que certains veulent faire croire, le retard de la livraison n’a jamais été occasionné par un problème financier. Tout est lié à la fabrication», fait valoir Air Mauritius.

Enième retard

Airbus a déclaré ensuite que les avions seraient livrés en janvier. Mais tel n’a pas été le cas. Le constructeur a ensuite reporté la livraison en avril. «Vu qu’au départ, les avions devaient rejoindre la flotte en décembre 2018, Air Mauritius avait l’intention de ne pas reconduire le contrat de leasing de deux A340. Mais devant ce nouveau report, il a fallu prolonger le contrat de ces vieux appareils», ajoute-t-on au siège de la compagnie. Dans les milieux concernés, on avance qu’Airbus a accepté de s’en charger.

Montant initial jugé trop bas

Toutefois, le fait que les A330neo n’aient pas pu rejoindre la flotte à temps a occasionné d’autres conséquences négatives pour Air Mauritius. D’abord, c’est tout le planning des dessertes qui a dû être revu. Lexpress.mu ajoute que, le mois dernier, le top management de la compagnie a mis le cap sur Londres pour des négociations poussées. Si dans un premier temps, Airbus accepte de dédommager Air Mauritius, le montant initial proposé n’a pas fait pas l’unanimité.

De 500’000 dollars US, la somme passe alors à quasiment un million de dollars. Finalement, l’Aapravasi Ghat est arrivé à Maurice le 18 avril 2019. Quant au second, le Chagos Archipelago, il est annoncé à la fin du mois… (TI)

 

Imprimer