Alitalia augmentera considérablement son offre dès le début juin

Les liaisons domestiques et à destination de l’étranger augmenteront progressivement le mois prochain.

Alitalia reprendra à partir du 2 juin la liaison sans escale Rome-New York, les vols directs vers l’Espagne (Rome-Madrid et Rome-Barcelone) et les vols sans escale entre Milan et le sud de l’Italie. La compagnie effectuera 36% de vols en plus par rapport au mois de mai, sur 30 lignes à destination de 25 aéroports, dont 15 en Italie et 10 à l’étranger.

Malpensa au lieu de Linate

En détail, à partir de l’aéroport de Milan Malpensa, où la compagnie aérienne poursuivra ses activités jusqu’à la réouverture de l’aéroport de Linate, Alitalia assurera, en plus des 8 vols quotidiens avec Rome Fiumicino, 2 vols quotidiens à destination et en provenance de Bari, Catane et Palerme (sauf prolongation des restrictions sur le transport aérien à destination et en provenance de la Sicile actuellement en vigueur) et 4 vols quotidiens à destination et en provenance de Cagliari, Alghero et Olbia.

Au départ de Rome, après avoir déjà augmenté les services avec Cagliari (de 4 à 6 vols par jour), Alitalia a augmenté ses vols avec Catane et Palerme (de 6 à 8 par jour) et en juin la compagnie aérienne reliera son hub de Rome Fiumicino à Alghero, Bologne, Bari, Gênes, Lamezia Terme, Milan, Naples, Olbia, Pise, Turin et Venise. A destination de l’étranger, Barcelone, Bruxelles, Francfort, Genève, Londres, Madrid, Munich, Paris et Zurich seront au programme, en plus de New York.

Augmentation progressive

Pour le troisième trimestre 2020, Alitalia prévoit d’augmenter son activité à environ 40% de ce qui était prévu avant le début de la pandémie du Covid-19. L’offre augmentera en fonction de la demande, qui se redresse déjà sur certaines liaisons intérieures, et bénéficiera de la suppression progressive par les pays étrangers des restrictions sur les vols et les passagers en provenance d’Italie.

En juin et juillet, Alitalia poursuivra également ses services de fret avec la Chine, qui ont permis d’importer jusqu’à présent plus de 70 millions de masques de protection et d’autres fournitures médicales (telles que des respirateurs, des gants de sécurité, des lunettes de protection et des blouses de laboratoire) nécessaires pour gérer l’urgence du Covid-19.
Alitalia continue également à organiser des vols spéciaux, en coordination avec l’unité de crise du ministère italien des affaires étrangères, même à destination et en provenance d’aéroports qui ne sont pas habituellement desservis par la compagnie aérienne, afin de rapatrier les citoyens italiens encore bloqués à l’étranger. (TI)