Baisse à deux chiffres pour le bénéfice de Swiss sur neuf mois

La hausse du prix du carburant est la raison principale du recul de Swiss et de Lufthansa Group sur 9 mois.
@Swiss

La hausse du prix du carburant a tout particulièrement affecté le résultat des neuf premiers mois 2019 par rapport à celui de l’année record 2018: le bénéfice d’exploitation de Swiss s’élève à CHF 490 millions sur neuf premiers mois, soit une baisse de 11% par rapport à la même période de 2018. Le chiffre d’affaires de CHF 4,05 milliards a pourtant augmenté de 1% en comparaison annuelle.

Swiss explique que l’augmentation des coûts de carburant et de maintenance a été déterminante, de même que la baisse de la demande de fret et la pression continue sur les recettes de l’activité passage. Les travaux d’entretien périodique (C-Checks) qui devaient être effectués pour la première fois sur la flotte modernisée ont également pesé sur les coûts. Et l’on ignore encore l’impact financier du grounding momentané des Airbus A220 en octobre dernier.

Le résultat du 3e trimestre, toujours révélateur dans le bilan annuel des airlines, s’élève à CHF 244 millions, en hausse de 8% par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires a simultanément progressé de 2% à CHF 1,47 milliard.

Lufthansa Group souffre aussi

Dans une conjoncture qu’il qualifie aussi de difficile, Lufthansa Group a dégagé un EBIT ajusté de 1,3 milliard d’euros contre 1,4 milliard l’an passé. La flambée du prix du carburant, supérieur de 171 millions d’euros au prix de 2018, reste la cause première du recul affiché au troisième trimestre. Le rythme soutenu des activités sur l’Atlantique Nord et la réduction des coûts unitaires au sein des compagnies de réseau du groupe ont aussi contribué au résultat trimestriel 2019.

Sur les neuf premiers mois de l’année, Lufthansa Group enregistre une hausse de 3% du chiffre d’affaires (27,7 milliards d’euros) mais un recul de 30% de l’EBIT ajusté (1,7 milliard d’euros contre 2,5 milliards l’année passée). La forte hausse du prix du carburant équivaut à 620 millions d’euros à l’échelle du groupe. (TI)

Imprimer