Bilan 2019 plus modeste pour Finavia

L’an dernier, les aéroports gérés par l’entreprise ont totalisé 26 millions de passagers en 2019, année de croissance qualifiée de «modérée».

Le bilan 2019 de la société aéroportuaire finlandaise Finavia est positif, même si le trafic aérien est plus modéré que par le passé. Au total, ce sont 26 millions de passagers (+4,2%) qui ont pris l’avion sur des vols réguliers ou charter. 21,9 millions (+4,9%) sont passés par Helsinki. Sur les autres aéroports, la croissance est de 0,6% avec 4,2 millions de passagers. Outre Helsinki, la plus forte croissance sur les grands aéroports s’observe à Turku (+22,6%) et à Rovaniemi (+2,6%). En Laponie, les aéroports gérés par Finavia totalisent 1,5 million de passagers (+1,5%). Les aéroports d’Oulu et de Tampere affichent un trafic en recul avec -3,6%, respectivement -2,5%, ceci en raison d’une baisse du nombre de vols.

Le hub d’Helsinki se renforce

A l’aéroport d’Helsinki, la part des passagers en transit poursuit sa croissance et progresse de 16,7%. Les vols de et vers le Japon (837’000, +11,2%), l’Allemagne, la Chine (659’000 pax, +18,2%) et la Suède sont ceux qui ont eu le plus de connexion. L’an dernier, la part des passagers en transit se montait à 38,6%. Helsinki bénéficie de vols sur neuf destinations de Chine, cinq sur le Japon. Les lignes avec la Suède ont accueilli 1’644’000 passagers (-1,6%), tandis que celles sur la Russie ont compté 594’000 passagers (+15,2%) et celles sur l’Estonie 323’000 (+9,4%).

Près de 439’000 passagers ont volé à destination de l’Amérique du Nord, soit une progression de 30,5% par rapport à 2018. Le nombre de vols proposés a progressé avec par exemple l’ouverture d’une route sur Los Angeles en mars dernier. (TI)

Imprimer