Cas de rigueur: leur fin semble annoncée pour 2022

La majorité des cantons serait aussi opposée à leur prolongement.
© marcelkessler - Pixabay

Selon la NZZ am Sonntag, il semble que les jours des cas de rigueur soient comptés, alors qu’ils arrivent à échéance à la fin de l’année. Le journal dominical alémanique a eu accès à un document adressé aux directeurs cantonaux de l’économie qui fait état de cette fin prochaine. Ce serait les deux conseillers fédéraux UDC, Ueli Maurer et Guy Parmelin, qui mèneraient la barque.

La NZZ am Sonntag indique par ailleurs que la majorié des cantons, sondés par deux consultations, serait aussi opposée à leur prolongement. (TI)