Kuoni Cruises pour la protection des cachalots

Le spécialiste de DER Touristik Suisse soutient désormais l’organisation suisse «Oceancare» qui s’engage pour la protection des océans et de leurs habitants

L’une des voies maritimes les plus fréquentées du monde passe au sud de la côte grecque. Plus de 80 cargos par jour traversent cette partie de la mer. Pour les quelque 200 cachalots vivant en Méditerranée orientale, cet endroit signifie une chose avant tout: leur dernier refuge et leur source de nourriture. Ces sympathiques colosses reconnaissent souvent trop tard le danger que représentent les navires qui s’approchent à grande vitesse ou perdent leur orientation à cause du bruit des moteurs. Les conséquences sont des collisions avec des navires ou même les turbines des bateaux, souvent mortelles pour le troisième plus gros animal au monde. Sans une intervention rapide, la population de cachalots disparaîtra de la Méditerranée orientale d’ici dix à vingt ans.

Dix francs pour le projet «Save Moby»

Kuoni Cruises est conscient de sa responsabilité en tant que spécialiste des croisières et s’engage désormais pour le projet « Save Moby » de l’association suisse sans but lucratif «Oceancare». L’objectif du projet est de développer, en collaboration avec des scientifiques de toute l’Europe, un système d’alerte qui communique la position des cachalots aux navires environnants pour leur permettre de changer de cap. «Avec chaque réservation, nos clients ont la possibilité de faire don de dix francs au projet et d’apporter ainsi une contribution précieuse au sauvetage des derniers cachalots en Méditerranée orientale», explique Cornelia Gemperle, General Manager de Kuoni Cruises. (TI)

Imprimer