Le Parc des Oiseaux voit plus grand

La célèbre attraction de Villard-les-Dombes veut se développer avec des Nocturnes, mais aussi la construction d’un hôtel.
© Parc des Oiseaux

Bien connu des familles, le Parc des Oiseaux de Villard-les-Dombes voit grand. Selon «Lyon Entreprises», il s’est fixé pour objectif de franchir le seuil des 300’000 visiteurs cette année (2018: 292’000). Le chiffre d’affaires de L’Epic (Etablissement public à caractère industriel et commercial) se monte à €6 millions avec un bénéfice de €80’000. L’offre va donc se renouveler avec le lancement cet été de Nocturnes. Une idée née de la canicule de l’année dernière.

En effet, entre le 26 juillet et le 10 août, le directeur du Parc, Emmanuel Visentin, indique avoir vu la fréquentation plonger avec à la clé une perte de 27’000 visiteurs. Sur dix jours, cela représente une perte de 5% du chiffre d’affaires. «Nous devons nous adapter au changement climatique. Des canicules, nous en avons eu successivement ces trois dernières années. Il fallait réagir!»

Aussi, du 15 juillet au 31 août, le Parc des Oiseaux sera mis en lumière. Ces soirées comporteront d’une part une balade autour du lac dans un espace visuellement réaménagé sur le thème du crépuscule. La soirée s’achèvera ensuite par un spectacle son et lumière sur le thème de la légende de la Cigogne. Coût estimé de l’opération: €400’000.

Parallèlement, un hôtel de 30 chambres (3 ou 4 étoiles) va être construit dans le Parc, à l’emplacement d’anciennes écuries. Il disposera de salles de séminaire pour répondre à la demande du secteur MICE. Là, l’investissement se monte à €2,6 millions. L’ouverture est prévue pour le 12 juillet 2020. Mais le directeur admet déjà voir plus grand et songer à développer la capacité hôtelière.

Imprimer