L’Espagne sans test PCR

Mise à jour le 09.06.2021
Depuis le 7 juin, le pays applique de nouvelles règles d’entrée sur le territoire avec notamment l’exemption de test PCR pour les personnes vaccinées.
zvg/màd

Depuis hier, lundi 7 juin 2021, de nouvelles règles d’entrée sur le territoire espagnole sont désormais en vigueur. Pour entrer en Espagne, les voyageurs dès l’âge de douze ans doivent présenter un certificat sanitaire, pour lequel trois variantes sont acceptées:

  • Soit il s’agit d’un certificat de vaccination avec un intervalle d’au moins 14 jours depuis l’injection de la dernière dose. Les vaccins reconnus sont Pfizer-Biontech, Moderna, Astra-Zeneca, Jansen / Johnson & Johnson, Sinovac et Sinopharm.
  • Soit il s’agit d’un certificat de diagnostic. Les tests acceptés sont le NAAT (y compris PCR) et l’antigénique. Ils doivent avoir été délivrés dans les 48 heures précédant l’arrivée en Espagne.
  • Troisième et dernière option: les voyageurs présentent un certificat de récupération de maximum 180 jours (six mois) à compter de la date de prélèvement.

Les certificats doivent être rédigés en espagnol, anglais, français ou allemand. S’il n’est pas possible de l’obtenir dans ces langues, la pièce justificative doit être accompagnée d’une traduction en espagnol effectuée par un organisme officiel. L’un de ces trois documents est requis pour les entrées par voie terrestre.

Les voyageurs doivent en outre remplir un formulaire de contrôle sanitaire (FCS). Celui-ci doit-être complété et signé électroniquement avant le voyage en Espagne. Le formulaire est disponible sur le portail Spain Travel Health ou via les applications pour les systèmes Android ou iOS.

(CD)