Masque obligatoire en Crète

Le gouvernement impose une obligation stricte pour la région d’Héraklion.
© Marketing Greece

Le gouvernement grec a imposé de nouvelles restrictions sur l’île de Crète pour contrôler la propagation du coronavirus et a rendu le port du masque obligatoire. Le plan d’urgence, qui est en vigueur depuis hier, mardi 1er septembre, prévoit une obligation stricte de protection du nez et de la bouche pour la région d’Héraklion, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Manifestations publiques interdites

En outre, tous les événements publics sont interdits. L’interdiction porte sur les fêtes, les festivals, les rassemblements religieux ainsi que les marchés hebdomadaires. Les regroupements de plus de neuf personnes sont généralement interdits, tant dans les lieux publics que privés. Un maximum de quatre personnes peut s’asseoir ensemble dans un restaurant ou un café.

Des exceptions sont prévues pour les familles, où six personnes peuvent s’asseoir ensemble. En outre, tous les magasins doivent être fermés entre minuit et sept heures du matin. Les nouvelles restrictions s’appliquent dans un premier temps jusqu’au 15 septembre.

Pour la Grèce, ces restrictions sont délicates car la destination est également très populaire auprès de nombreux voyageurs en automne. Le gouvernement grec avait auparavant imposé des règles strictes pour Zante, Lesbos, La Canée (Chania), Chalcidique, Mykonos, Paros et Antiparos. Lundi, 183 nouveaux cas de Covid ont été recensés dans le pays.

(CD)