Recommandations du Chili aux touristes

Le Sous-secrétariat au tourisme et le Service national du tourisme ont annoncé hier que l’activité touristique se poursuivait dans une grande partie du pays.

Le Sous-secrétariat au tourisme et le Service national du tourisme ont réitéré l’importance de de respecter les règles stipulées par les autorités locales. Les voyageurs sont invités à contacter les bureaux d’information touristique en cas de doute et de toujours utiliser les taxis officiels dans les aéroports et les services touristiques légaux et enregistrés auprès de Sernatur.

A Santiago, la capitale, des perturbations sont à prévoir dans les transports dans les prochains jours, où seul un tronçon de la ligne 1 de métro est en service. En revanche, dans les villes de Valparaíso, Concepción, Coquimbo et Rancagua, les transports fonctionnent normalement.

L’aéroport international Arturo Merino Benitez de Santiago fonctionne normalement, mais certaines compagnies aériennes ont reprogrammé leurs vols à destination et en provenance de la capitale, ce qui a entraîné des retards dans les départs. Les personnes devant voyager au départ ou à l’intérieur du pays, sont invitées à se renseigner auprès de leur compagnie aérienne ou de leur société de transport et il est déconseillé de se rendre à l’aéroport si le vol n’est pas confirmé. Les transferts et les taxis à l’aéroport fonctionnent partiellement, il est donc demandé de prendre en compte des temps de trajet plus longs.

Les aéroports des régions sont tous opérationnels et assistent, de la même manière, à la reprogrammation des vols.

Les autorités limitant la circulation sur les voies publiques, il est recommandé de conserver son passeport et une copie de la carte d’embarquement, de la carte d’arrivée ou de départ ou de la preuve du billet à tout moment, ce qui assurera la sécurité des transferts, au départ et en provenance de l’aéroport.

Parmi les liens utiles, le Service national du tourisme a rappelé celui du ministère de transports (www.usuarios.subtrans.gob.cl), celui du réseau de métro de Santiago (www.metro.cl), celui du ministère des affaires étrangères (minrel.gob.cl), ainsi que celui des informations touristiques (www.sernatur.cl et chile.travel).

Imprimer