Réouverture progressive des parcs d’Amérique du Nord

Les sanctuaires naturels des USA et du Canada effectuent leur «déconfinement» avec une ouverture en plusieurs phases.

La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) annonce une réouverture partielle et progressive de certains de ses territoires, comme le parc de la Chute Montmorency, à compter du 20 mai prochain. La première phase portera sur certains sentiers de randonnée pédestre, sentiers de vélo et lacs pour la pêche à la journée accessibles en autonomie. Les bâtiments de service et les toilettes ne seront pas accessibles. Le détail des parcs et services ouverts peut être consulté sur le site dédié à ce sujet.

La Sépaq précise encore que pour visiter l’un des parcs nationaux, l’accès doit être réglé en avance en ligne ou alors en optant pour une carte d’accès annuelle. Les détenteurs de cette dernière doivent l’avoir sur eux en permanence durant leur visite. Si cette carte devait avoir expiré durant la fermeture des parcs en raison de la pandémie, elle sera acceptée. Pour les amateurs de pêche, il est possible de réserver une sortie à compter de demain, vendredi 15 mai 2020. Un horaire est établi pour chaque destination et l’accès doit être acheté à l’avance en ligne ou par téléphone.

Aux États-Unis aussi, la réouverture en étapes est en cours dans tout le pays. Depuis le 2 mai déjà, le New Jersey a rouvert ses parcs à la randonnée, aux sorties en bateau et à la pêche. Les aires de pique-nique, les terrains de jeux et les WC restent cependant inaccessibles. En Alaska, une partie de la route du parc national de Denali est rouverte et d’autres parcs devraient suivre. Depuis le 6 mai, la route principale de Bryce Canyon, les points de vue vers Rainbow Point, ainsi que les sentiers dans la zone de l’amphithéâtre Bryce sont à nouveau accessibles.

On l’aura compris, les décisions de réouverture se font pour chaque parc. Pour obtenir des informations détaillées, consulter le site du National Park Service (NPS) qui contient en outre une page dédiée au Covid-19.

(TI)

Imprimer