Bedsonline passe au «cas par cas»

Dès ce lundi 31 janvier, la politique de «force majeure» est abandonnée et les frais d’annulation sont discutés au cas par cas avec les prestataires.
©Bedsonline

Dès le début de la crise Covid, le 18 mars 2020, Carlos Muñoz, directeur général de Bedsonline, a informé les partenaires de distribution que l’agrégateur hôtelier B2B introduisait une politique globale de «force majeure». Celle-ci permettait l’annulation gratuite des réservations remboursables et même non remboursables, à condition que cela soit fait dans les délais prévus.

Bedsonline a mis fin à cette politique ce lundi 31 janvier 2022. La raison de cette mesure est que les perturbations causées par la Covid-19 ne sont pas aussi éphémères qu’on le pensait initialement, raison pour laquelle il faut désormais s’adapter à une nouvelle «normalité». Pour les arrivées à l’hôtel à partir du 31 janvier 2022, la décision de renoncer aux frais d’annulation sera désormais prise au cas par cas, en accord avec le prestataire de services.

(CD)