KLM optera progressivement pour le rail entre Bruxelles et Amsterdam

Amélioration de l’offre à bord des trains à grande vitesse Thalys.
Photo: Comparabus

À compter du 29 mars 2020, KLM remplacera l’une de ses liaisons quotidiennes entre Bruxelles et l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol par une capacité en sièges à bord du train à grande vitesse Thalys. Ces derniers mois, KLM, Thalys et NS Dutch Railways ont élaboré un plan à long terme visant à réduire le nombre de vols entre Bruxelles et Schiphol. Le principe de base étant que l’offre doit maintenir son attrait actuel pour les clients.

Une première étape

KLM a régulièrement indiqué qu’elle était favorable au remplacement des vols court-courriers par des services ferroviaires, à condition que les trains soient à la hauteur de la vitesse, de la fiabilité et du confort offerts par le transport aérien. La décision de réduire la fréquence des vols de cinq à quatre vols par jour sur la ligne Bruxelles-Schiphol, combinée avec l’offre améliorée Air&Rail à bord du Thalys, constitue une première étape. KLM envisage de réduire progressivement le nombre de vols entre Bruxelles et Schiphol. La route Bruxelles-Schiphol est utilisée par les passagers ayant des vols de correspondance vers des destinations intercontinentales à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol.

 «Le transport intermodal impliquant des trains et des avions reste une activité complexe et difficile. La rapidité est essentielle, non seulement pour le train lui-même, mais également pour le processus de transfert à l’aéroport. Nous visons à faire un maximum de progrès dans les deux domaines. Réduire notre fréquence de cinq à quatre vols par jour est un bon moyen d’acquérir plus d’expérience avec les services Air&Rail», explique Pieter Elbers, Président et CEO de KLM.

«Fly Responsibly» et restrictions de slots
Cette étape fait partie de l’engagement de KLM envers «Fly Responsibly», qui vise à créer un avenir durable pour le transport aérien, mais reflète également notre engagement envers le plan sectoriel «Smart and Sustainable». En outre, KLM est confronté à des restrictions de créneaux horaires à Schiphol. En remplaçant les vols court-courriers par des services ferroviaires, les créneaux horaires rares peuvent être utilisés pour des services vers des destinations long-courrier. Les services ferroviaires maintiendront le volume de passagers vers Schiphol, tandis que la qualité du réseau s’améliorera grâce à la gamme plus variée de destinations disponibles.

Amélioration de l’offre Air&Rail
Air&Rail est facile à réserver via KLM.com et les agents de voyages. Pour assurer des liaisons plus fluides avec les vols KLM, Thalys, NS, KLM et Schiphol cherchent à améliorer la gestion des bagages et d’autres services et un comptoir d’enregistrement aérien et ferroviaire spécial sera également installé à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol. (TI)

Imprimer