La France valide les remboursements en bons

Les agences de voyages et tour-opérateurs pourront ainsi émettre un avoir valable pour dix-huit mois.

Alors qu’une demande a été déposée en ce sens auprès du Seco par la Fédération suisse du voyage (FSV), nos voisins français ont obtenu du gouvernement la signature aujourd’hui d’une ordonnance qui devrait permettre aux agences et TO d’émettre un coupon valable dix-huit mois pour tous les voyages annulés depuis le 1er mars en raison du coronavirus et jusqu’au 15 septembre. C’est ce qu’indiquent nos confrères du Quotidien du Tourisme.

La mesure est une dérogation au Code du Tourisme qui concerne tous les voyages, sauf les vols secs. Pour Edouard Philippe, Premier ministre, l’objectif est de faire en sorte que les entreprises ne disparaissent pas en raison de leur incapacité à «rembourser à l’instant donné l’ensemble de ce qu’elles avaient vendu à leurs clients».

Hier après-midi, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, a précisé que les voyages organisés, les séjours tout compris et les prestations indépendantes comme un hébergement ou une location de voiture, qui auront été annulés en raison du Covid-19, pourront être reportés pendant 18 mois au moyen de l’avoir.

Ce dernier pourra bénéficier aux agences de voyages, aux tour-opérateurs, aux hôteliers, aux campings ou aux associations de tourisme social et solidaire. Si le client n’a pas utilisé son avoir au terme des dix-huit mois, il pourra obtenir un remboursement. L’ordonnance devrait être signée aujourd’hui en conseil des ministres. La mesure s’inscrit dans le cadre de vingt-quatre textes sur le fondement de la loi relative à l’état d’urgence sanitaire. (TI)

Imprimer