Le Club Med améliore les conditions de sa dette

L’entreprise intègre par ailleurs des critères de développement durable.
Photo: Pagtours

Le Club Med annonce avoir signé la mise en place de nouvelles lignes de financement à cinq ans pour un montant total de 300 millions d’euros. La répartition de ce montant a été fractionnée comme suit: 80 millions de tranche amortissable, 140 millions de tranche «in fine» et 80 millions de crédit renouvelable, le tout en remplacement des financements mis en place en 2015 lors de l’acquisition du Club Med par le groupe Fosun.

Cette opération renforce la liquidité et la flexibilité financière du Groupe tout en améliorant significativement les conditions de financement et en allongeant la durée moyenne de la dette, indique le Club Med dans un communiqué. «Nous avons pu refinancer notre dette à des conditions de marché très favorables et assouplir les contraintes liées à notre précédent financement», explique Michel Wolfovski, Directeur général du Club Med.

Ce financement prévoit un ajustement du coût du crédit selon quatre indicateurs de la performance du Club Med en matière de développement durable: la certification de l’écoconstruction des nouveaux resorts, la certification de tourisme durable Green Globe pour l’opération des resorts, la suppression progressive du plastique à usage unique et le soutien à l’agro-écologie locale. «Depuis son origine, Club Med s’appuie des valeurs de respect de l’environnement et des populations qui nous accueillent. Il nous est apparu important de choisir d’intégrer des critères symbolisant ces valeurs et pratiques», conclut Michel Wolfovski. (TI)

 

Imprimer