André Lüthi lance un appel urgent à la branche

Pour l’expert Politique de la FSV, l’heure est à l’unité et tous doivent activer leurs contacts au sujet de trois points jugés primordiaux.
Hôte de Max E. Katz, Président de la FSV, et d'André Lüthi, membre du comité (Politique), Christa Markwalder s'était montrée confiante lors de l'assemblée 2017 à Interlaken. Photo: DS

André Lüthi, expert Politique de la FSV et CEO de Globetrotter, lance un appel à la branche des voyages: «Que vous soyez de la FSV, de STAR, de TPA, etc. – la branche à besoin de chacun d’entre-nous». Pour lui, il est essentiel que chacun sensibilise aussi rapidement que possible tous les parlementaires de son réseau sur trois points:

  • La motion de commission déposée par la Commission des affaires juridiques du Conseil national sur la suspension des poursuites exclusive pour le secteur du voyage jusqu’au 30 septembre doit absolument être discutée lors de la session extraordinaire du 4 au 7 mai. Cet motion, lancée par Christa Markwalder, a été adoptée par 19 voix contre 3.
  • La Commission des affaires juridiques du Conseil national, ainsi que le Parlement, doivent absolument voter la motion entre le 4 et le 6 mai (un vote à une session ultérieure sera trop tard pour la branche). «La suspension des poursuites jusqu’au 30 septembre ne coûte pas un franc à la Confédération. Mais d’ici au 30 septembre, une solution peut être trouvée pour les consommateurs, la branche des voyages et le gouvernement fédéral qui soit dans l’intérêt de tous et de nombreuses faillites dans le secteur du voyage peuvent être évitées.»
  • L’aide de la Confédération à Swiss, sous la forme d’une garantie bancaire, doit être liée à l’obligation de rembourser les clients en premier lieu. «C’est également une proposition qui a été soumise avec le conseiller national Lars Guggisberg.»

André Lüthi invite tous les acteurs de la branche à interpeller les parlementaires qui seraient dans leur réseau ou leurs contacts susceptibles de leur relayer ces trois points. (TI)

Imprimer