Le début de la fin pour Joon

La marque est appelée à disparaître et les opérations seront à termes intégrées au sein de celles d’Air France.
Joon Airbus A340
© Joon

Hier, un nouvel accord entre Air France et ses personnels navigants commerciaux a été signé. Dans un communiqué, la compagnie aérienne indique qu’il dispose du soutien unanime des trois syndicats représentatifs des PNC d’Air France – SNPNC, l’UNAC, et l’UNSA-PNC. Il améliore les conditions de travail du personnel navigant commercial en réglant bon nombre de préoccupations et devrait permettre de progresser dans le service apporté aux clients, et ainsi à Air France d’améliorer son positionnement dans un marché très concurrentiel.

L’une des conséquences de cet accord est de sceller l’avenir de la marque Joon: avions et salariés seront intégrés au sein d’Air France. La compagnie reconnaît que «la multiplicité des marques a créé de la complexité et a malheureusement affaibli la puissance de la marque Air France». Pour elle, l’intégration de Joon devrait apporter de nombreux avantages comme l’harmonisation (flotte, produits, marque). La gestion des opérations devrait être améliorée grâce à une flotte commune d’appareils.

Tous les vols Joon actuellement vendus ou à la vente devraient être assurés par Joon jusqu’à la finalisation du projet puis repris par Air France. «La simplification du portefeuille de marques, capitalisant sur la marque Air France, est un atout indéniable pour nos clients, nos salariés et tous nos partenaires.» Ce projet devrait se réaliser sans impacter l’efficacité économique du Groupe Air France-KLM.

Imprimer