L’Espagne continentale sur la liste rouge

Seules exceptions, l’archipel des Baléares et celui des Canaries qui ne sont pas concernées selon la liste établie par l’OFSP.
zvg/màd

L’Espagne continentale figurera dès samedi 8 août à minuit sur la liste des pays en provenance desquels une quarantaine est obligatoire selon l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Le pays a en effet atteint un nouveau seuil en dépassant les 68 infections pour 100’000 habitants. La Suisse considère comme limite le chiffre de 60 nouvelles infections pour 100’000 habitants. Une nouvelle qui était pressentie depuis quelques jours déjà et ne surprend donc pas vraiment.

Seules les îles des Baléares et des Canaries échappent à la liste avec un nombre significativement moindre d’infections. Pour la première fois, l’OFSP applique ainsi une différenciation entre un pays tout entier et des régions.

46 pays figurent désormais sur la liste de l’OFSP. Outre l’Espagne, on retrouve la Roumanie, les Bahamas, Singapour, Sao Tomé-et-Principe, la Guinée équatoriale et Sint Maarten. Les Emirats Arabes Unis sont désormais retirés de la liste, de même que la Russie et l’Azerbaïdjan. La toute première liste comportait 29 pays. Les personnes en provenance de ces pays doivent s’annoncer aux autorités cantonales dans les deux jours suivant leur arrivée et observer une quarantaine de dix jours.

Selon l’OFSP, 16’269 personnes sont actuellement en quarantaine. Les cantons contrôlent le respect de la mesure au moyen d’un échantillonnage aléatoire.

L’intégralité de la liste actualisée peut être consultée ici.

(CD)