L’européen Airbus détrône l’américain Boeing

Mais Airbus connaît également des problèmes avec les Airbus A380 de première génération.
© Airbus

Plombé par le maintien au sol des Boeing 737 Max depuis mars dernier, Boeing a vu ses livraisons chuter de 37% au cours du premier semestre, soit 239 appareils. Le recul annoncé par différents médias concerne bien entendu les modèles B-737, dont la série Max que le constructeur américain ne peut plus livrer suite aux deux accidents qui seraient dûs à un grave problème de logiciel.

Airbus en tête

Le constructeur européen aurait directement profité des graves ennuis de son concurrent d’outre-Atlantique pour redevenir après huit ans le numéro un mondial, indique entre autres l’agence Reuters. Airbus a livré 389 appareils au cours des six premiers mois de l’année, chiffre en hausse de 28%.

Mais Airbus connaît aussi quelques problèmes. L’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) préconise en effet l’inspection aux ultrasons des ailes de 25 Airbus A380 de première génération. Des risques de fissure ont été décelés par l’AESA, qui ne demande pas de clouer au sol les appareils concernés. Ces problèmes de fissure, faute d’être détectés et corrigés, pourraient réduire l’intégrité structurelle des ailes, estime l’agence. Sur les 234 Airbus A380 actuellement opérationnels, les vingt-cinq unités concernées sont celles dont la date d’assemblage de la voilure remonte à plus de 15 ans. On rappellera aussi qu’Airbus avait annoncé en février dernier la fin de la production de l’A380. (DS)

Imprimer