Montreux Music & Convention Centre: le vote bel et bien annulé

La Cour constitutionnelle a confirmé hier l’annulation du scrutin du 10 février dernier.

L’annulation de la votation sur la rénovation du Montreux Music & Convention Centre est confirmée. La Cour constitutionnelle a rejeté les recours déposés contre la décision du Conseil d’État vaudois. La préparation du scrutin avait été défaillante et le matériel de vote destiné aux 1397 électeurs étrangers n’avait pas été acheminé en temps voulu. Comme la Municipalité de Montreux n’avait pas repoussé la date de la votation, l’irrégularité a pu influencer le vote de manière décisive, d’autant que la différence n’était au final que de 94 voix (3347 non contre 3253 oui), estime la justice.

Laurent Wehrli, syndic de Montreux, souligne qu’un recours devant le Tribunal fédéral est possible et qu’il faut attendre avant de tirer des plans sur la comète. Le syndic rappelle que l’on pourrait revoter sur le même texte refusé dans les urnes ou choisir la voie d’une nouvelle solution adaptée.

Comme ce sera le cas les 18 et 19 septembre 2019, le TTW Romandie pourra donc se dérouler sans nuisances liées aux travaux de rénovation en 2020. (TI)

Imprimer