Plus de CHF 6 millions de pertes pour Bangkok Airways

Diverses mesures ont été décidées et mises en place pour retrouver un équilibre au deuxième semestre et obtenir un bilan annuel positif.
© Bangkok Airways

Fin août, Bangkok Airways publiait ses résultats financiers du premier semestre de l’année avec une perte de 190 millions de bahts (un peu moins de CHF 6,15 millions). La principale raison invoquée est une baisse du nombre de touristes sur l’île de Koh Samui – le nombre de passagers en provenance de Chine sur cette destination représente près de 5% du total de ce recul. Le trafic de et vers Koh Samui représenterait près de 50% du chiffre d’affaires de la compagnie aérienne.

Lors de la présentation des résultats, le président de la compagnie a promis de tout faire au deuxième semestre pour que l’année soit bénéficiaire. En conséquence, la compagnie a restructuré son programme de vols. Les vols entre Samui et Guangzhou ont été supprimés, tandis que la fréquence sur Chongqing a été réduite. La fréquence entre Bangkok et Phuket est amputée de sept vols pour descendre à 49 par semaine. Sur la ligne Bangkok – Chiang Mai, 4 vols sont supprimés, portant à 35 le nombre de vols hebdomadaires.

Le renouvellement de la flotte est également mis en suspens. La compagnie envisageait en effet de moderniser ses appareils moyen et court courrier avec des appareils économes en carburant comme les Airbus A319 et A220, ainsi que le Boeing 737 Max. Parallèlement, la compagnie a indiqué chercher deux partenaires codeshare supplémentaires – ce type d’accord avec des compagnies internationales représenterait 25% du revenu total.

Toutefois, Bangkok Airways n’aurait pas renoncé à lancer son Bangkok Aviation Training Centre pour lequel un budget de 200 à 300 millions de bahts (entre CHF 6,5 et CHF 9,7 millions) a été réservé. Ce centre devrait accueillir ses premiers élèves pilotes au début de l’année prochaine.

Imprimer