Reprise progressive du trafic TGV Lyria

Les voyages ont repris entre gares suisses de Genève et Bâle et la destination Paris.
© Pierre Julien

À la suite de l’allègement des mesures de lutte contre le coronavirus par les autorités suisses et françaises, Lyria annonce la reprise progressive du trafic ferroviaire entre la Suisse et Paris. L’opérateur annonce s’engager auprès des voyageurs en mettant en place de nouvelles mesures sanitaires à bord. Lyria rappelle en outre que toute personne circulant sur le territoire français doit se munir d’une attestation de déplacement dérogatoire et des documents d’identité nécessaires pour des contrôles de douane aux frontières.

Ainsi, depuis lundi 11 mai 2020, un aller-retour quotidien est assuré entre Genève et Paris (deux liaisons par jour dès le 18 mai), ainsi qu’entre Bâle et Paris. Ces cadences devraient être renforcées dans un second temps sur tout le réseau Lyria. L’entreprise franco-suisse se tient prête à augmenter son plan de transport en juin et pendant l’été, en fonction de l’évolution des directives gouvernementales.

Mesures sanitaires en place

Afin de protéger les voyageurs et le personnel de bord, des mesures sanitaires sont mises en œuvre pour lutter contre l’expansion de la Covid-19 conformément aux directives en vigueur en Suisse et en France et en lien avec les annonces de reprise progressive du trafic faites par les CFF et SNCF.

Ainsi, la capacité des trains est actuellement limitée à 50%, afin de favoriser la distanciation physique. Le service de restauration à bord, tant à la voiture bar qu’en BUSINESS 1ère, n’est pas assuré. Tous les voyageurs doivent porter un masque à bord, y compris les enfants à partir de 11 ans, afin d’assurer la protection du personnel et des clients. Tous les agents présents pendant le voyage en seront équipés et il incombe à chaque passager de se procurer son propre masque (pas de distribution par les opérateurs). Le port du masque est obligatoire en France à bord des trains ainsi que pour entrer dans les gares et accéder aux espaces de vente. Les clients n’en disposant pas se verront refuser l’accès de ces lieux qui sont filtrés.

Pour le lavage des mains, Lyria précise que les réserves d’eau et de savon dans les toilettes sont contrôlées régulièrement par le chef de bord. Enfin concernant la désinfection des trains, la fréquence de nettoyage et de désinfection des rames avec un produit virucide est accrue. En complément, une procédure de désinfection totale (par fumigation notamment) est enclenchée en cas de suspicion d’infection. Par ailleurs, la ventilation à bord des TGV Lyria est renouvelée toutes les six minutes et se fait principalement par un apport d’air extérieur qui est préalablement filtré.

Le plan de mesures peut être consulté sur www.tgv-lyria.com (page dédiée aux mesures sanitaires).

Limitation de la libre circulation entre la Suisse et la France

Lyria rappelle que l’allégement des mesures sanitaires en France en cours depuis le 11 mai 2020 n’a pas d’incidence sur les contrôles aux frontières. Les déplacements entre la Suisse et la France sont toujours réduits au strict minimum. Le contrôle aux frontières en gare de Genève et de Bâle ne sera pas assoupli. Les voyageurs devront par conséquent justifier leur déplacement et présenter une pièce d’identité, une attestation de déplacement international dérogatoire vers la France, ainsi qu’une déclaration de déplacement en dehors de son département et à plus de 100km de sa résidence qui sont autorisés aux seuls motifs impériaux professionnels ou familiaux. Il est également conseillé d’étayer ses attestations à l’appui de justificatifs et de se conformer aux instructions publiées par les autorités françaises sur : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

(TI)

Imprimer