Thai Airways suspend plusieurs vols internationaux

La plupart des liaisons vers l’Europe, Zurich compris, seront aussi suspendues dès le 1er avril.
©Clay Lacy Aviation

Thai Airways International est la dernière compagnie aérienne en Thailande à suspendre ses vols internationaux après les transporteurs Bangkok Airways, Nokscoot, Thai AirAsia, Thai Lionair et Thai Vietjet. La filiale hybride du transporteur national, Thai Smile, a déjà mis un terme depuis lundi aux liaisons en Asie.

Ce mercredi, Thai Airways interrompt donc provisoirement tous ses vols vers Taipei, l’Indonésie, le Japon, le Pakistan et le Vietnam, ainsi que ceux sur Colombo, Dhaka, Hongkong, Katmandou, Phnom Penh, Séoul, Vientiane et Yangon. La compagnie cesse sa desserte de la Chine, étant l’une des rares à encore desservir Kunming, Xiamen, Chengdu, Pékin, Shanghai et Guangzhou. Thai Smile prend en charge les vols intérieurs, récupérant les vols sur Chiang Mai, Phuket et Krabi, desservis normalement par Thai Airways International.

À partir de vendredi, Thai suspendra ses vols sur l’Australie. Le 1er avril, ce sera au tour de la plupart des lignes restantes en Europe, dont Zurich pour lequel le site de réservation de la compagnie ne permet plus d’effectuer de demandes à ce jour. Le transporteur avait déjà précédemment suspendu ses liaisons sur Milan, Rome et Vienne.

Mesures pour les passagers

Les passagers titulaires de billets d’avion en partage de code Thai et Thai Smile émis avant le 25 mars peuvent convertir les billets inutilisés en bons de voyage valables un an, sans frais ni surcoût. Les billets éligibles doivent être pour des voyages prévus du 25 mars au 31 mai de cette année sur les lignes asiatiques, et du 1er avril au 31 mai sur les lignes européennes, australiennes et néo-zélandaises. Les membres de Royal Orchid Plus disposant de billets-primes pour des voyages du 25 mars au 31 mai peuvent re-créditer intégralement leurs miles ou modifier les dates de voyage sans frais, les miles expirés étant prolongés jusqu’au 30 septembre.

En Asie du Sud Est, le seul transporteur offrant encore des vols internationaux est Philippine Airlines au départ de Manille, mais il s’agit seulement de quelques vols sur l’Australie, les Etats-Unis, Bangkok et Jakarta pour rapatrier ses ressortissants.

(LC, Bangkok)

Imprimer