Nouvelle menace de grève en France

Le syndicat des contrôleurs aériens prévoit un nouveau débrayage pour la semaine prochaine.
© Stefan Schweihofer / Pixabay

La relance postpandémique en France concerne également la reprise des mouvements syndicaux et les perturbations qui y sont liées. Le trafic aérien d’Europe devrait à nouveau subir les conséquences d’une grève des contrôleurs aériens français.

En effet, le syndicat SNCTA prévoit un nouvel arrêt de travail de trois jours consécutifs, du mercredi 28 au vendredi 30 septembre. La «menace» sera mise à exécution si le conflit sur les salaires et les conditions de travail n’est pas résolu.

Les membres du SNCT avaient déjà cessé le travail pendant 24 heures vendredi dernier (16 septembre), provoquant l’annulation de près d’un millier de vols au départ et à destination de la France, et avec un impact sur les vols traversant l’espace aérien du pays.

Un mouvement qui a particulièrement déplu aux compagnies aériennes. Ryanair a exigé des «mesures immédiates» de la part de l’UE afin d’éviter que les grèves des contrôleurs aériens ne perturbent autant de vols à l’avenir.

«Il est inexcusable que des passagers qui ne volent même pas vers/depuis la France soient perturbés parce qu’ils traversent l’espace aérien français» a déclaré Neal McMahon, directeur des opérations de Ryanair.

(TI)