Un avion autonome en test au Brésil

Embraer et l’Ufes ont mené à bien des essais avec un prototype capable d’effectuer des opérations de roulage sans intervention humaine.
© Embraer/Ufes

C’est dans le cadre d’une coopération scientifique et technologique que le constructeur aéronautique Embraer et l’Universidad Federal d’Espirito Santo (Ufes) ont effectué les premiers tests d’un avion autonome. L’appareil a été capable d’effectuer des opérations de taxi selon un parcours préétabli sans l’intervention d’aucun être humain.

Le capteur et la navigation vidéo se sont chargés de guider l’appareil lors d’une démonstration des systèmes autonomes sur la piste, la zone taxi et le tarmac. Un pilote était à bord en cas de problème. Le test s’est déroulé à la fin août sur le site d’Embraer à Gavião Peixoto, dans l’état de São Paulo.

Cet essai «grandeur nature» est le fruit de six mois de recherches conjointes d’Embraer et de l’Ufes sur des modèles d’automatisation, de développement logiciel, de matériel, de kits de capteurs laser, de GPS et de caméras, ainsi que de l’intégration des systèmes dans la plate-forme aéronautique. Le système autonome de navigation au sol a d’abord fait l’objet de tests en simulateur.

Le système d’intelligence artificielle intégré surveillait les conditions externes et internes de l’avion, qui agit indépendamment sur les commandes d’accélération, de direction et de freinage, et effectuait avec précision le mouvement le long de la trajectoire indiquée. La plate-forme d’essai – la même que celle utilisée pour le développement des jets d’affaires modernes Legacy 500 et Praetor 600 – a intégré les caractéristiques du système Intelligent Autonomous Robotic Automobile (IARA), résultat d’une recherche sur les voitures autonomes qui a débuté en 2009, au Laboratoire de Calcul Haute Performance (LCAD) d’Ufes.

Retrouver ici un aperçu en vidéo de cet exploit technologique.

Imprimer