«Travel Safety» du TCS cartonne

Actuellement, ce sont près de 30’000 utilisateurs qui l’utilisent cette fonction lancée l’été dernier.
Màd

Depuis l’été dernier, l’application TCS propose à ses membres la fonction «Travel Safety». Actuellement, environ 30’000 personnes s’en servent pendant leurs voyages. Grâce à ce module, le TCS a pu, au cours de plusieurs évènements critiques, prendre des mesures déterminantes pour la sécurité et l’évacuation de ses membres. Les voyageurs peuvent ainsi s’informer rapidement et simplement sur des événements extraordinaires et prendre directement contact avec le TCS.

«Travel Safety» fonctionne à l’aide de la géolocalisation. Dès que les voyageurs ont quitté la Suisse et activé le service de localisation, les utilisateurs sont informés proactivement quant aux événements potentiellement dangereux sur leur lieu de séjour. Ils reçoivent en outre des conseils sur la manière de se comporter correctement en cas de crise, des numéros de téléphone utiles des autorités locales et des informations sur les moyens et itinéraires leur permettant de quitter la région.

L’application comporte aussi une fonction qui affiche les hôpitaux et postes de police à proximité. De plus, le TCS peut déterminer en temps réel le nombre d’utilisateurs actifs sur l’application dans un rayon de 200 km et prendre les mesures urgentes qui s’imposent. Si les membres concernés possèdent également le Livret ETI protection voyages, le TCS peut rapidement et simplement organiser une assistance sur place ou des rapatriements en Suisse.

Des interventions rapides

«Grâce à Travel Safety, nous disposons d’un outil qui nous permet d’intervenir très rapidement sans attendre que les membres nous contactent. Par exemple, lors du tremblement de terre de Lombok en août 2018, nous avons pu localiser une famille à proximité de la zone à risque et organiser son transport en hélicoptère sur l’île voisine de Bali», explique Philippe Klaus, responsable de l’assistance aux personnes du TCS. «Les membres peuvent aussi déclencher eux-mêmes un appel au secours. Cela s’est, par exemple, produit lors des manifestations violentes sur l’île de la Réunion.»

Pour disposer d’informations aussi complètes et récentes que possible, le TCS analyse quotidiennement plus de 50 messages provenant d’un service d’information international, récolte des informations de collaborateurs et partenaires se trouvant sur place et, dans certains cas, surveille 24 heures sur 24 la couverture médiatique internationale.

Une application professionnelle

Cette fonctionnalité a été développée par l’entreprise start-up genevoise Securaxis. Conçue à l’origine pour les membres d’organisations de secours internationales ou des reporters de guerre qui se tiennent dans les régions dangereuses du monde, «Travel Safety» est aujourd’hui disponible gratuitement pour tous les membres du TCS.

Imprimer