Covid-19: détente à bord de Carnival

L’opérateur Carnival Cruise Line supprime les tests préalables à la croisière et s’ouvre aux non vaccinés.
©Carnival Cruise Line

Carnival Cruise Line a annoncé des mises à jour du protocole qui répondent aux objectifs de santé publique mais reconnaissent la nature évolutive de la Covid-19. Grâce à ces changements, l’opérateur rend la navigation plus facile pour un plus grand nombre de passagers.

Les nouvelles directives s’appliquent aux croisières dont le départ est prévu à compter du mardi 6 septembre 2022:

  • Les passagers vaccinés doivent continuer à fournir la preuve de leur statut vaccinal avant l’embarquement. Les tests de dépistage avant la croisière ne sont plus nécessaires, sauf pour les croisières à destination du Canada, des Bermudes, de la Grèce et de l’Australie (selon les directives locales), et pour les voyages de 16 nuits ou plus.
  • Les passagers non vaccinés sont les bienvenus à bord et ne sont plus tenus de demander une exemption de vaccin, sauf pour les croisières en Australie ou pour les voyages de 16 nuits ou plus. Il suffit de présenter un résultat négatif de test à l’embarquement.
  • Les clients non vaccinés ou ceux qui ne fournissent pas de preuve de vaccination doivent présenter les résultats d’un test PCR ou antigénique négatif effectué dans les trois jours suivant l’embarquement.

Toutes les politiques sont soumises aux réglementations locales de la destination.

Les passagers âgés de moins de cinq ans sont exemptés des exigences en matière de vaccination et de test au départ des États-Unis et de moins de 12 ans au départ de l’Australie.

Les voyages de 16 nuits et plus continueront à être soumis à des exigences en matière de vaccination et de tests spécifiques à l’itinéraire. Les exigences pour les longs voyages et les protocoles spécifiques à chaque destination sont disponibles sur la page web de Carnival.

Pour les clients dont la demande d’exemption de vaccin est en cours et qui attendent une confirmation pour une croisière dont le départ est prévu le 6 septembre ou plus tard, la réservation est confirmée à moins qu’il ne s’agisse d’une escale au Canada, aux Bermudes, en Australie ou d’un voyage de 16 nuits ou plus.

«Nos navires ont navigué à plein régime tout l’été, mais il y a encore de la place pour un plus grand nombre de nos fidèles clients, et ces directives simplifieront le processus et rendront les croisières accessibles à ceux qui n’ont pas pu respecter les protocoles que nous avons dû suivre pendant une grande partie des 14 derniers mois», indique Christine Duffy, présidente de Carnival Cruise Line. «Nous avons beaucoup de choses à faire, avec le Carnival Luminosa et le Carnival Celebration qui rejoignent notre flotte en novembre prochain et d’autres à venir en 2023.»

(TI)