Bilan estival encourageant pour la France

Le baromètre Atout France révèle que la destination a bien résisté cet été. Les performances restent cependant en-deçà de celles d’avant la pandémie.
@ 2013 Musée du Louvre Olivier Ouadah

La France aura donc obtenu une meilleure saison estivale qu’elle attendant. Selon le baromètre Atout France, les recettes du tourisme international en France affichent une hausse de +21,3% en juillet 2021. Ces chiffres restent cependant toujours en-deçà des résultats d’avant la pandémie. Toutefois, en comparaison avec 2019, la baisse de juillet (-34,2%) est moindre que pour les autres mois. Atout France constate en outre que «la France continue de présenter une situation plus favorable en termes de recettes touristiques que ses principaux voisins européen ».

La situation n’est toutefois pas la même dans tout le pays. En région PACA, le taux d’occupation hôtelière frise les 75%, tandis que la moyenne tourne autour des 60%. Le secteur souffre cependant de l’absence de la clientèle internationale et des voyageurs d’affaires. Ces derniers sont toutefois moins nombreux durant les mois d’été. C’est à Paris que les résultats sont les plus bas avec des taux qui n’atteignent pas les 40%. La location de particulier à particulier semble quant à elle figurer parmi les gagnants de l’été (2019: +8,8%).

En termes d’arrivées internationales, le mois d’août affiche une baisse de 62,8%. Pour les huit premiers mois de l’année, elle atteint -81%. Les réservations aériennes internationales en France à 3 mois sont, elles aussi, encore très nettement en baisse, à -67%. L’état des réservations à 1 et 3 mois révèle des carnets de commandes toujours peu remplis, en France, comme en Espagne et en Italie, observe Atout France.

A fin août-début septembre 2021, les intentions de séjour vers la France dans les 6 prochains mois sont en forte hausse par rapport à l’année dernière à la même période. En moyenne, tous marchés confondus, elles progressent de +12 points, note le rapport. Les évolutions sont significatives pour l’ensemble des marchés étudiés, mais le marché américain fait un bond de +17 points par rapport à septembre 2020. Les Britanniques, les Néerlandais et les Suisses sont les autres marchés qui progressent le plus, rapporte Atout France.

Les perspectives restent incertaines pour le moment. «Pourtant, le désir de voyager en France est présent, comme le révèle le Baromètre des intentions de voyage. Des progrès de la vaccination et de sa capacité à enrayer une nouvelle vague de contaminations à la rentrée dépendent les perspectives à court terme pour le tourisme. La baisse du taux d’incidence observée en France est pour le moment de bon augure», espère Atout France.

(CD)