Nouvelle-Calédonie plus pro que jamais

La destination a lancé un appel d’offres pour la promotion de son tourisme.
© iStock.com/Mlenny/

Début 2019, ce sera un bureau de représentation (GSA) qui sera chargé de booster la fréquentation touristique en France continentale et en Europe. La destination va aussi se doter d’une agence de développement touristique qui aura pour tâche la promotion, l’investissement, le suivi de la stratégie ou encore la formation des jeunes.

La destination a identifié trois atouts majeurs: la culture Kanak, lagons qui sont classés par l’UNESCO depuis dix ans et le mode de vie des colons de l’Ouest. L’année dernière 121 000 touristes ont été enregistrés, signe d’une progression. La France représente 36% du total des touristes, suivie du Japon (25%), de l’Australie (23%), de la Nouvelle-Zélande (plus de 10%) et d’autres marchés.

Enfin un e-learning a été lancé pour les agents de voyages. Disponible sur www.caledonie-learning. com, il se compose de modules de 20 à 30 minutes, agrémentés de concours et de vidéos. En 2019, un autre outil sera proposé pour les professionnels du tourisme calédonien.

CD

Imprimer