Cathay Pacific plonge dans le rouge

La compagnie aérienne doit faire face à des surcapacités, à la concurrence low-cost est une hausse des vols directs au départ de villes chinoises.
Cathay Pacific_A350

Le groupe Cathay Pacific annonce une perte de CHF 74,7 millions pour son exercice 2016 et un chiffre d’affaires de près de CHF 12 milliards. En 2015, le chiffre d’affaires était encore de CHF 13 milliards, accompagné d’un bénéfice de CHF 769,9 millions. La compagnie explique principalement ce recul par un environnement particulièrement difficile dans le trafic aérien, avant tout marqué par une forte croissance de la concurrence.

Une autre difficulté mentionnée par la compagnie provient de la hausse d’offre de vols directs au départ de villes du continent chinois. Ceux-ci seraient surtout un problème pour le trafic cargo. Trois facteurs économiques influent également sur les résultats: un ralentissement de la croissance économique en Chine, le nombre de visiteurs en recul à Hongkong et la force du dollar de Hongkong.

L’offre aérienne de Cathay Pacific (CX) a connu un développement de 2,4% avec l’ajout de nouvelles routes et de hausses de fréquences sur les lignes déjà opérées. Le coefficient de remplissage s’est établi à 84,5% (-1,2 point). 2016 a également été une année particulière avec la mise en service des dix premiers Airbus A350-900, le changement de marque de Dragonair à Cathay Dragon et le lancement de vols sur Madrid et Londres-Gatwick.

La compagnie dit s’attendre à un environnement également difficile en 2017, même si une croissance est attendue sur le long terme. La forte croissance du trafic aérien dans la région Asie-Pacifique fait tabler Cathay Pacific sur une hausse annuelle des capacités de 4 à 5%.

Rappelons que depuis près de deux ans, Cathay Pacific a fait son retour sur Zurich après une longue interruption. La ligne est aujourd’hui opérée avec un vol quotidien.