Edition 23/2020

E-Paper lesen

Um das E-Paper zu lesen, müssen Sie angemeldet und Abonnent unserer Digitalausgabe sein:

Wenn Sie noch kein Abonnent sind, können Sie hier ein Abo bestellen:

Les deux principaux acteurs du tarmac genevois, Swiss et Easyjet, annoncent un «restart» progressif pour la mi-juin. Swiss, qui avait maintenu un service minimum à Genève pendant près trois mois, desservira de nouveau Lisbonne, Porto, Faro, Athènes, Héraklion, Malaga, Palma, Nice et Pristina. La compagnie intégrera également d’autres grands centres européens à son programme (Londres, Dublin, Francfort, Prague et Moscou). Ce «restart» représentera dans un premier temps 15% du plan de vol initial de Swiss, puis environ 40% entre juillet et août. «D’ici à la fin de l’année, on peut estimer que Swiss proposera à Genève jusqu’à 60% de son offre initiale», souligne Lorenzo Stoll, Directeur général pour la Suisse romande.

De son côté, Easyjet annonce une reprise partielle des vols à partir du 15 juin vers Bordeaux, Brindisi, Lisbonne, Nantes, Nice et Porto. Et Jean-Marc Thévenaz, Directeur d’Easyjet Switzerland, de préciser que deux des dix avions que la compagnie remettra en service au niveau européen seront dédiés à la base de Genève, Easyjet marquant ainsi l’importance stratégique essentielle qu’elle accorde au marché suisse.

Autres thèmes de l’édition actuelle:

  • Plus de la moitié de la surface du TTW Romandie est louée
  • Remboursements: l’attitude de Swiss irrite les TOs et les agences
  • Interview d‘André Schneider, Directeur général de Genève Aéroport
  • Carte blanche à Sonja Laborde, Présidente de TPA
  • Sécurité et proximité, le credo de Croisi Europe
  • La Suisse chez les TOs, oui mais à quel prix?