Bali: vers un autre tourisme?

La réouverture au tourisme international est prévue pour 11 septembre, mais la destination semble vouloir changer son approche.
Pixabay

Selon plusieurs médias, Bali envisagerait une «nouvelle ère» où la destination mettrait l’accent sur les ressources locales pour développer l’économie et réduire la dépendance au tourisme. Wayan Koster, gouverneur de Bali, a indiqué samedi dernier: «Mon agenda pour les deux prochaines années consiste à préparer un écosystème équilibrant les fondamentaux de l’économie balinaise. Cela comprend le tourisme, l’agriculture et l’industrie».

La pandémie a durement frappé Bali avec un recul de 10,98% au deuxième trimestre, selon Bank Indonesia. L’industrie touristique de Bali représente entre 54 et 58% de l’économie de la province. Pour changer cela, le gouverneur veut développer des infrastructures terrestres, maritimes et aériennes qui sont connectées et intégrées. Il veut également dynamiser l’économie locale en se concentrant sur les ressources locales et en développant des produits créatifs et innovants.

Augmentation du tourisme domestique

Conformément au plan annoncé par les autorités, Bali a rouvert au tourisme domestique le 31 juillet dernier. Selon l’agence touristique de Bali, le nombre des arrivées à l’aéroport Ngurah Rai de Denpasar au grimpé de 17%. Putu Astawa, directeur, indique que 2’128 personnes sont arrivées à Bali le 31 juillet, 2’419 le lendemain.

Un signe positif qui ne l’empêche pas d’exprimer son doute quant à un retour à la normale dans un avenir proche. «Ceux qui veulent partir en vacances ont besoin d’argent, mais beaucoup de gens ont perdu leur emploi dans le cadre de la pandémie.»